Les parasites les plus simples ou le monde invisible qui nous entoure

Le royaume des protozoaires est parfois appelé organismes unicellulaires. Ses représentants ont une cellule de forme constante, à la fois dans les ciliés et en mouvement, en raison du cytoplasme, comme dans une amibe. Le corps de ces créatures se compose d'un noyau, d'un cytoplasme et d'organites.

Le processus de division cellulaire se produit à l'aide de la mitose, bien que chez certaines espèces, la fécondation se produise par voie sexuelle, suivie de la formation d'un zygote. La majeure partie des parasites sont des hétérotrophes, bien que des autotrophes soient également trouvés.

Lorsque les conditions de l'activité vitale se détériorent, ces créatures forment un kyste, ce qu'on appelle l'état de repos, lorsque la cellule se cache derrière une coquille dense, s'arrondit et perd les organites de mouvement.

Parasitisme

la structure du parasite le plus simple

Il s'agit d'une sorte de relation complexe entre deux créatures, lorsqu'un parasite utilise un autre organisme comme habitat ou ressource alimentaire.

L'organisme dans lequel vit le parasite s'appelle l'hôte. Elle peut être constante lorsque le parasite parcourt tout le cycle de son développement et intermédiaire, lorsque l'organisme pathogène n'y passe qu'une certaine étape de son cycle de vie.

Le parasitisme parmi les protozoaires est un type d'interaction qui implique non seulement de vivre et de parasiter aux dépens d'un autre, mais constitue également un danger pour la vie de l'hôte, car de nombreux types de parasites provoquent des formes graves de maladie chez l'homme, le bétail et les cultures agricoles.

Les parasites humains les plus simples ont choisi presque tous les organes et systèmes du corps humain, ils se développent assez activement et y vivent parfois pendant des années. Cette « symbiose » conduit à la chronicité de la maladie et à une diminution de l'efficacité du processus de traitement.

Voies d'entrée dans le corps:

  • par les mains et la bouche;
  • à travers la peau;
  • contact;
  • transmission de la mère au fœtus;
  • avec des piqûres d'insectes, d'animaux;

Une science complète qui étudie le phénomène du parasitisme, la biologie des parasites et leur aire de distribution, les diagnostics, les méthodes de traitement et de prévention des maladies parasitaires.

Les parasites pathogènes les plus simples qui causent diverses formes de maladies se trouvent presque partout. Ce sont l'eau douce et salée, le sol, divers articles ménagers et articles ménagers, les lieux publics. Les infections à protozoaires sont appelées infections à protozoaires ou à protozoaires.

Les parasites les plus simples

types de parasites protozoaires

Toxoplasma (Toxoplazma gondii) est un type de parasite dont l'hôte principal est le chat. Ils peuvent également être transportés par des animaux à sang chaud et des humains. La maladie causée par le toxoplasme est appelée toxoplasmose. L'évolution de la maladie est bénigne, à l'exception des dommages causés au fœtus à l'intérieur du ventre de la mère pendant la grossesse, ce qui entraîne de graves conséquences pour la mère et le fœtus, voire la mort.

L'amibe est un organisme unicellulaire simple qui est considéré comme l'une des premières créatures à vivre sur Terre. La maladie causée par l'amibe est appelée amibiase. Infection intestinale, avec une lésion ulcéreuse prédominante du gros intestin avec apparition de diarrhée sanglante, formation possible de foyers intestinaux secondaires, avec tendance à l'évolution chronique.

Le paludisme à Plasmodium est la créature unicellulaire la plus simple, dans le cycle de développement dont une personne est un propriétaire temporaire, et un moustique est un propriétaire permanent. Dans le corps humain, le plasmodium parasite est représenté par 4 types :

  • P. malarie - paludisme de quatre jours
  • P. vivax - paludisme de trois jours;
  • P. ovale - paludisme ovale de trois jours;
  • P. falciparum - paludisme tropical;

La maladie se caractérise par des accès de fièvre, où des frissons sont présents, la température monte à 40 °, d'une durée allant jusqu'à 6-12 heures.

La durée de l'intervalle entre les poussées dépend du type d'agent pathogène. En plus de tout cela, une anémie se développe, car Plasmodium affecte les globules rouges des érythrocytes.

Les Giardia sont des protozoaires en forme de poire qui ont deux noyaux et quatre paires de flagelles. La principale source est les porcs et les humains. La giardiase est une maladie courante avec des dommages prédominants au foie et à l'intestin grêle. La maladie peut être bénigne ou grave.

Voies d'entrée dans le corps:

  • eau - à travers de l'eau sale;
  • contact - ménage - lors de l'utilisation d'objets, de vêtements, de vaisselle;
  • alimentaire - par des légumes, des fruits sales, des produits qui n'ont pas subi de traitement thermique.

Parfois, il arrive que le porteur de parasites ne tombe pas malade, mais soit seulement porteur et libère l'agent pathogène dans l'environnement extérieur. Pour le développement de la maladie, il suffit que seuls quelques kystes de lamblia pénètrent dans le corps humain.

La prévention de la morbidité consiste à respecter les règles d'hygiène personnelle et publique.

Leishmanies - Les représentants de ce genre sont à l'origine de la leishmaniose. Les vecteurs sont les moustiques. Le principal contingent de la lésion est l'homme, les rongeurs, les mammifères. Pour le développement complet d'un organisme pathogène, deux hôtes sont nécessaires. C'est un moustique et un représentant des vertébrés.

Maladies humaines causées par l'invasion de Leishmania :

  • leishmaniose viscérale (fièvre Dum-Dum) - des dommages aux organes internes surviennent;
  • leishmaniose cutanée (ulcère de Bagdad) - lésions cutanées, le plus souvent à la tête, suivies de cicatrices;
  • leishmaniose de la peau et des muqueuses - se manifestant par de graves dommages destructeurs de la peau et des muqueuses
  • La prévention consiste en la réhabilitation des zones de reproduction des moustiques, la destruction des rongeurs, le contrôle du nombre de chiens, l'enterrement des cadavres d'animaux morts.

Trichomonas - les organismes flagellés unicellulaires en forme de poire, provoquent la maladie de la trichomonase, sont sexuellement transmissibles et affectent le système génito-urinaire. Il est à noter que les hommes et les femmes sont malades, mais chez les hommes, la maladie est généralement asymptomatique.

Une complication de la trichomonase peut être une lésion de l'épididyme, qui est lourde d'infertilité chez les hommes. Chez les femmes, la muqueuse vaginale est touchée, d'où l'agent pathogène peut se propager à l'utérus et aux appendices ovariens.

Les trypanosomes sont un genre de protozoaires flagellés unicellulaires. La trypanosomose est une maladie grave, la maladie du sommeil est mortelle pour l'homme. Les porteurs de trypanos sont des punaises, des mouches tsé-tsé. Dans le corps de l'hôte, le parasite se multiplie sous la peau, puis pénètre dans le système lymphatique et le sang. La plupart des agents pathogènes se trouvent dans la moelle épinière et le cerveau, où ils détruisent les cellules et libèrent leurs toxines.

Conclusion

modes de reproduction des parasites les plus simples

Au début du 21ème siècle, on peut noter que l'humanité a beaucoup progressé dans le développement de la parasitologie. Le message concernant une nouvelle découverte d'un médicament particulier est toujours accepté avec joie par les personnes qui ont aujourd'hui besoin d'aide et de traitement.

Les parasites humains les plus simples restent encore un problème grave dans de nombreux pays, où le niveau de développement de la médecine et de la société dans son ensemble laisse beaucoup à désirer. Il existe de nombreux autres endroits sur notre planète où des maladies telles que le paludisme, la maladie du sommeil, la leishmaniose et bien d'autres sont endémiques. Et les gens attendent et espèrent que tout le monde a une chance de vivre sans maladie.

Et le plus important est de toujours se souvenir des règles d'hygiène personnelle et publique, et de savoir que nous sommes entourés d'un monde invisible de protozoaires, de virus et de micro-organismes, prêts à tout moment à utiliser le corps humain comme une maison confortable, un énorme ressource alimentaire et protection contre les ennemis.

Les maladies parasitaires à notre époque sont pertinentes, elles nécessitent une interaction sociale dans toutes les sphères de la vie humaine, visant à améliorer les soins médicaux de la population, à observer les règles et normes d'hygiène personnelle et publique, à mettre en œuvre des mesures préventives et des travaux sanitaires et éducatifs, l'assainissement des foyers naturels d'organismes pathogènes.

Actuellement, dans de nombreux pays du monde, diverses études scientifiques sont menées dans le domaine de la parasitologie :

  • développement de fondements scientifiques et de méthodes de surveillance des infections infectieuses et parasitaires;
  • étude des caractéristiques biologiques et de la variabilité des agents responsables des principales maladies causées par les parasites protozoaires;
  • contrôle de la qualité et sécurité environnementale des produits à base de viande et de poisson;
  • mener des recherches fondamentales pour étudier le développement des agents pathogènes des maladies parasitaires, leur variabilité génétique, l'écologie.